Retour
Technique

Comment préparer ses traces pour le calcul de polaires

 

Adrena enregistre en permanence les données en provenance des instruments et les sauve dans la trace générée au fil de l’eau. Ces traces constituent la base de données depuis laquelle seront extrait les meilleures performances pour créer les polaires.
Des “marqueurs” sont utilisés pour définir quelles sont les portions de trace réalisées au moteur et celles à la voile. Pour introduire ces marqueurs il existe trois méthodes :

– Méthode 1:
Dans le menu Performance, utilisez les boutons dédiés pour préciser les conditions de navigation

Polaire tech1

Le bouton ci dessus permet de déclarer ou d’arrêter la navigation à la voile. Au lancement de l’application, le mode moteur est actif. Activez le mode voile lorsque vous avez coupé le moteur et que vous naviguez à la voile. De même, pensez à passer en mode moteur lorsque vous lancez le moteur.

Polaire tech2

Ce bouton permet de spécifier les vitesses privilégiées. Cliquez dessus lorsque vous estimez que le bateau est à une vitesse cible pour les conditions de vent en cours (force et direction). Cela forcera le logiciel à prendre cette valeur en compte quels que soient les filtrages utilisés lors du calcul.

Polaire tech3

Les trois icônes du menu déroulant suivant permettent de spécifier l’état de la mer : mer calme, clapot ou mer agitée. Vous pouvez ignorer ce paramètre et constituer vos polaires indépendamment de l’état de la mer ou, au contraire, établir des courbes de polaires prenant en compte l’état de la mer. Cliquez alors sur l’icône adéquate avant chaque sortie (vous pouvez également le modifier en cours de route si l’état de la mer évolue sensiblement).

– Méthode 2
Il peut arriver que vous souhaitiez corriger vos fichiers de données à posteriori. Notamment si vous avez oublié de lancer l’enregistrement en début de sortie ou si vous avez oublié de l’arrêter après avoir mis le moteur en route.
Pour cela, lancez le menu “Performance→ Correction des enregistrements”.
et choisissez les traces à traiter, vous arrivez ensuite sur la boite de correction des enregistrements.

 

Polaire tech4

Sélectionnez la plage horaire que vous souhaitez modifier (dates et heures de début et de fin) et le type de correction que vous voulez apporter :

“Forcer le mode “marche sous voile” : spécifie que le bateau marchait à la voile pendant la plage horaire indiquée et que les données correspondantes sont à prendre en compte dans les calculs de polaires.
“Forcer le mode “marche au moteur” : spécifie que le bateau marchait au moteur pendant la plage horaire indiquée et que les données correspondantes ne sont pas à prendre en compte dans les calculs de polaires.
“Effacer les topages privilégiés” : supprime tous les topages privilégiés que vous avez saisis pendant la plage horaire spécifiée. Attention, cette opération est irréversible.

Certains marqueurs supplémentaires sont disponibles pour isoler des portions de traces dans des conditions précises
Forcer “mer plate”, “clapot” ou “mer agitée” : spécifie l’état de la mer pendant la période indiquée.

Version Pro uniquement
Modifier la configuration du bateau (voiles, foils, etc.) : cliquez sur le bouton Polaire tech5 et modifiez les différents éléments souhaités.
Une fois ces choix faits, lancez l’opération avec le bouton “lancer”. Le logiciel scrute alors l’ensemble des fichiers de données sélectionnés et corrige les données concernées.

 

 

– Méthode 3:
Vous pouvez opérer une correction d’enregistrement directement sur une portion de trace. Pour cela, faites un clic droit sur la trace, au début de la portion à corriger, choisissez “Corriger enregistrement”, cliquez sur la fin de la portion à corriger puis procédez comme ci-dessus.

Polaire tech6

 

Les traces ainsi traitées apparaissent en gras sur la carte pour différencier les parties à la voile des parties au moteur (automatiquement dans First et en activant l’option dans Standard et Pro).

Polaire tech7

En prenant le réflexe de traiter les traces ainsi régulièrement, vous obtiendrez plus rapidement des polaires fiables issues d’enregistrements précis.