Retour
Technique

Le NMEA 2000

Depuis quelques années, certaines gammes de centrale de navigation sont conçues pour communiquer selon la norme NMEA 2000. Ce “récent” réseau de communication dédié à la navigation améliore le débit d’informations entre les instruments et offre une souplesse d’installation  bien supérieure à son aîné le NMEA 0183.

Physiquement, le réseau est basé sur un câble ou un boîtier de jonction primaire sur lesquels afficheurs et capteurs viennent se greffer à l’aide de prises pré-câblées normalisées. Ainsi, chaque afficheur devient multifonction, capable de reprendre les informations  de tous les capteurs quel que soit son emplacement sur la “dorsale” du réseau.

 bg-network

La norme NMEA 2000 a son langage propre, différent de celui de la norme NMEA 0183 encore utilisé majoritairement aujourd’hui sur les navires de plaisance. Pour maintenir le dialogue entre les appareils  utilisant des normes différentes sur le même réseau, les équipementiers proposent des passerelles de conversion.

Les données lues et envoyées par Adrena sont à la norme NMEA 0183, il est donc impératif d’utiliser un convertisseur NMEA 2000 vers NMEA 0183 connecté à l’ordinateur.  On trouve plusieurs modèles auprès de fabricants spécialisés comme Actisense (NGW-1) ou Vespermarine. Ce dernier propose un boitier tout-en-un, à la fois récepteur / transpondeur AIS,  routeur WIFI / USB et convertisseur NMEA 2000 / NMEA 0183.

vesper marine_xb-8000_web

Actuellement les données converties sont restreintes : position, vitesse du bateau, cap, vent sont bien présents mais pas d’informations concernant les waypoints ou les performances. Pour les mêmes raisons les informations renvoyées par Adrena ne seront pas lues sur ces centrales non tournées vers la performance. Il est conseillé de consulter le tableau de conversion de chaque fabricant avant d’investir.

Raymarine

Les traceurs de la gamme Raymarine de plus  de 7″ dispose d’une entrée / sortie NMEA 0183 en plus du réseau NMEA 2000 “Seatalk NG”.

Pour les autres appareils NMEA 2000 de la gamme, il faudra utiliser un convertisseur Actisense.

 NGW-1-ISO-300pix

Garmin

Les nouvelles centrales Garmin proposent une entrée NMEA 0183 via un boitier externe ainsi qu’un convertisseur NMEA 2000 vers FDX. En effet le fabricant ayant repris Nexus, il met à disposition un boitier (GND10) traduisant le protocole performance FDX utilisé par Adrena avec les centrales Nexus NXR.

thumb gnd10

B&G et Simrad

La gamme Zeus et Triton fonctionne également en NMEA 2000 sur le réseau propriétaire de la marque: “Simnet”. En plus de l’entrée NMEA 0183 que l’on trouve sur certain traceurs, le convertisseur  NMEA 2000 vers NMEA 0183 “AT10” est proposé en option.

 AT10

Actuellement,  le système H5000 performance de B&G est la seule centrale de navigation basée sur le NMEA 2000 capable de relayer les informations de performance fournies par Adrena via une connexion H-Link. Elle dispose également d’une interface NMEA 0183 appelée “H5000 serial”.

 H5000 Serial-Expansion_Module

L’engouement pour les systèmes NMEA 2000 se justifie par l’amélioration de la flexibilité et la possibilité d’intégrer de nouveaux capteurs dans les réseaux électroniques embarqués (débitmètre, jauge de réservoir, données moteur…).

Ces évolutions concernant essentiellement le motonautisme ou la voile de loisir, les fabricants de centrale de navigation n’ont pas implémenté de données de performances dans le langage de la norme NMEA 2000.

Néanmoins, les centrales de navigation de régate (NKE, B&G…) conservent les mêmes possibilités d’échange avec ADRENA.