Retour
Technique

Fonction : Calibrer les instruments du bord

Lorsque l’on souhaite exploiter le potentiel d’un logiciel comme Adrena ou Octopus pour analyser les performances de son bateau, il convient de s’assurer que les données collectées au fil des navigations sont issues d’instruments bien calibrés.

Les outils de calibration Adrena analysent les données envoyées par les capteurs de la centrale de navigation pour en extraire les erreurs de calibrations.

Alignement de la girouette

Le principe de cet alignement consiste à effectuer un run au près tribord amure et un autre bâbord amure. Le logiciel mesure l’angle de remontée moyen sur chacun des bords, les filtres et en calcule la différence.

Il est conseillé d’effectuer ces calibrages par mer calme et avec un vent suffisamment constant. En effet, même si le logiciel moyenne les variations de vent, les réactions d’un barreur aux changements de vent ne sont généralement pas les mêmes bâbord et tribord amure. Il pourrait en résulter une dissymétrie d’un bord sur l’autre qui affecterait le calibrage.

Lancez le menu ” Etalonnage→ décalage girouette”

 

Placez le bateau au près tribord amure puis cliquez sur “run tribord”. Laissez le bateau acquérir un certain nombre de données (15 à 30s) puis cliquez sur “fin run tribord”. Virez de bord, stabilisez le bateau au près et effectuez la même opération sur le run bâbord.

Le logiciel indique directement la correction à apporter dans votre centrale (pas de division par deux à effectuer).

Attention : si un calibrage existait déjà dans la centrale la correction à apporter doit être ajoutée ou soustraite de la calibration déjà paramétrée.

Pour éviter les erreurs, il peut être judicieux de remettre le calibrage de la girouette à sa valeur par défaut avant de procéder aux runs de calibration.

 

Etalonnage du speedomètre et du compas

Le speedo peut être étalonné de façon extrêmement simple avec le logiciel. Cela se fait en effectuant un à trois run de 0,5 à 1 mille au moteur dans l’axe du courant.

Le logiciel effectuant ses calculs sur les vitesses moyennes et non sur les distances, il n’est pas nécessaire que les distances parcourues lors des différents runs soient identiques.

Il est conseillé d’effectuer ces calibrages par mer calme et sans vent traversier important. Un vent de face n’a pas d’incidence sur les calculs.

Effectuez un seul run si vous estimez qu’il n’y a pas de courant ; effectuez deux runs si vous souhaitez prendre le courant en compte et estimez qu’il n’évolue pas entre les deux runs ; enfin, effectuez trois runs si vous voulez que le logiciel prenne en compte les variations de courant.

Il n’est pas nécessaire de disposer de repères fixes (bouées pour balises), le logiciel se cale sur la position du GPS.

L’alignement du compas se fait exactement de la même façon au cours du (des) même(s) run(s). N’oubliez pas de le compenser auparavant si vous estimez qu’il peut être soumis à des influences magnétiques. La plupart des centrales permettent de le faire soit automatiquement, soit à l’issue de quelques tours du bateau sur lui-même. La valeur de la déclinaison magnétique, nécessaire au calcul, est calculée automatiquement quelle que soit votre région de navigation dans le monde.

Lancez le menu ” Etalonnage→ speedo et compas”.

 

Lancez le bateau au moteur (plus la vitesse est élevée, moins le courant a d’influence) face ou dos au courant s’il y en a puis cliquez sur “run1”. Après avoir parcouru ½ mille environ, cliquez sur “fin run1″. Le premier run est terminé et le logiciel indique les corrections à apporter sur l’étalonnage du speedo et l’alignement du compas. Si vous estimez qu”il n’y a pas de courant significatif (moins de 0.1 nds) l’étalonnage est terminé, sinon procéder au 2ème run :

Faites faire demi-tour au bateau, cliquez sur “run 2” et parcourez en sens inverse, le chemin suivi lors du run1. Cliquez ensuite sur “fin run2”. Le logiciel indique les corrections à apporter prenant cette fois le courant en compte. La correction affichée est le coefficient multiplicatif à appliquer à la valeur de calibration déjà présente dans la centrale. Exemple : si la calibration présente dans la centrale est de 110 et que le coefficient de correction affiché par Adrena est 1.2. La valeur de calibration à spécifier dans la centrale est 110 x 1.2 = 132.

Si vous estimez que le courant n’a pas évolué entre les deux runs (moins de 0.1nds de variation) l’étalonnage est terminé, sinon, passez au 3ème run :

Faites faire demi-tour au bateau, cliquez sur “run 3” et parcourez à nouveau le chemin suivi lors du run1. Cliquez ensuite sur “fin run3”. Le logiciel indique les corrections à apporter prenant cette fois en compte les variations de courant. L’étalonnage est terminé.

Vous pouvez maintenant reporter ces valeurs dans votre centrale.

 

L’utilisation de ces outils de calibrations vous permettrons de réduire les marges d’erreur au moment d’utiliser les données enregistrés pour calculer une polaire ou exploiter les laylines par exemple.

Vous avez d’autres questions technique ? Consultez les F.A.Q